Et si demain l’avion n’etait pas tel qu’on le connait aujourd’hui, c’est-a-dire avec un fuselage tubulaire, des ailes etirees comme celles des oiseaux et des reacteurs alimentes au kerosene ?

Certes, votre n’est gui?re Afin de dorenavant, bon nombre de projets etant encore dans les ordinateurs des ingenieurs. Mais on l’fait presque. En juin soir, KLM et l’universite de technologie de Delft ont signe un accord Afin de soutenir la recherche autour d’un appareil revolutionnaire, le Flying V. Ainsi nomme en raison de sa carlingue de forme triangulaire, son design rappelle plus celui des vaisseaux spatiaux des films de science-fiction que celui des avions.

Et si demain l’avion n’etait pas tel qu’on le connait aujourd’hui, c’est-a-dire avec 1 fuselage tubulaire, des ailes etirees comme celles des oiseaux et des reacteurs alimentes au kerosene ? Certes, votre n’est nullement pour maintenant, la plupart des projets etant encore au sein des ordinateurs des ingenieurs. Mais on recommence presque. En juin soir, KLM et l’universite de technologie de Delft ont signe un accord pour soutenir la recherche autour d’un appareil revolutionnaire, le Flying V. Ainsi nomme en raison de sa carlingue de forme triangulaire, son design rappelle plus celui des vaisseaux spatiaux des films de science-fiction que celui des avions sortant des bureaux d’etude d’Airbus ou de Boeing.

De forme ramassee, mais avec une envergure similaire a toutes les Airbus A350, l’appareil opposera moins de resistance aerodynamique. Peter Vink, professeur d’ergonomie appliquee ainsi que design a la faculte d’ingenierie du design industriel de l’universite de Delft, estime que “cette nouvelle forme nous procure des opportunites passionnantes pour concevoir l’interieur de l’avion et rendre le vol plus confortable.” Les cabines prenant place dans ses larges ailes, il saura transporter 314 passagers qui se verront proposer de nouvelles options tel des espaces de repos ou des buffets pour des repas.